FESTIVAL DE DINAN

Hello mes dandys !

J’espère que je vous ai manqué durant cette petite période de repos où je n’ai pas écrit. Je vous passe les nombreux détails de cette longue pause pour vous parler en détail d’un événement important dans le monde de la mode auquel j’ai eu la chance de participer : Le Festival et Concours International des Jeunes Créateurs de Dinan (pour sa 24ème édition).

QU’EST-CE QUE CE FESTIVAL ?

Il s’agit-là d’un des festivals internationaux du monde de la mode les plus réputés en France car il reçoit un très nombre de dossiers de candidature pour y participer et réunit chaque année un grand public ainsi que de nombreuses personnalités de la presse et de la mode sur le sol breton.

ORGANISATION DU FESTIVAL

Le festival s’est tenu du vendredi 13 avril au dimanche 15 avril. Chaque créateur (12 sélectionnés au total) avait à disposition un showroom de 4m2 dans lequel il devait présenter son univers et certaines pièces de sa collection en rapport avec l’épreuve à laquelle il concourait.

En tant que Community Manager de la créatrice Haute Couture Armine OHANYAN, j’ai donc participé à la construction et la disposition de son showroom dont je vous montre un aperçu immédiatement.

Showroom d’Armine OHANYAN – Festival de Dinan 2018

Le vendredi 13 avril 2018 : Préparation et Organisation du showroom / Sélection des tenues portées lors des défilés le lendemain et l’ordre de passage des tenues / Soirée cocktail avec un speech du Maire de Dinan pour l’ouverture de la présentation des créateurs au public convié.

Voici un aperçu des préparatifs des tenues sur les mannequins attitrés :

Le samedi 14 avril 2018 : Présentation de la collection et des pièces sélectionnées au jury / Check-In des tenues pour les défilés / Défilés à ciel ouvert avec tapis rouge dans 3 endroits emblématiques de la ville de Dinan dont je vais vous montrer un aperçu dans un instant / Défilé des 12 créateurs au Théâtre de Dinan / Délibération du Jury / Remise des prix avec spectacle

Je tiens à rappeler avant ce petit extrait d’un des défilés à ciel ouvert qui s’est tenu samedi, qu’en Bretagne, il ne pleut JAMAIS !

Et une fois que le beau temps était revenu voilà ce que cela a donné

Par ailleurs, j’ai même eu l’opportunité de représenter la créatrice lors du dernier défilé en extérieur lorsque tous les mannequins défilaient avec les créateurs ..

Vous ne me croyez pas ?! 😉

Mise à part cela, je vais en venir aux prix car on ne concoure pas à un concours sans prix, n’est-ce pas ?

Les prix du Festival de Dinan 2018

Prix femme : Dario Briegmann (Allemagne)
Prix homme : Hosik Yoo & Soohyun Park (Corée),
Prix lingerie : Agathe Dupressoir (France)
Prix Upcycling Eco-TLC : Agathe Dupressoir (France)
Prix Gavottes : Julia Belot (Pérou)
Prix Avantex : Grégoire Willerval (France)
Prix coup de coeur : Armine Ohanyan (Arménie)

Ce qu’il faut savoir à propos des Prix Gavottes, Eco TLC et Avantex, c’est qu’il s’agit de prix spéciaux, décernés selon des critères bien précis. La Gavotte, partenaire officiel du Festival, est une entreprise fabricant des biscuits très connus en Bretagne et le thème de la création était : Tenue de soirée croustillante. Le prix Eco TLC devait revenir à celui ou celle qui aurait preuve d’une technique de recyclage jugée idéale par le jury, dans la construction de la tenue. Et pour finir, le prix Avantex était remis sur des critères de techniques et technologies utilisées pour la création de la tenue sélectionnée pour ce prix.

A l’occasion de ce festival, j’ai eu l’occasion d’apprendre beaucoup de choses et de faire de très belles rencontres parmi lesquelles celle de la talentueuse Fauve Hautot qui pour l’occasion n’était autre que la marraine du Festival.

Michaël BETHOUART et Fauve Hautot au Festival de Dinan 2018

Mais par-dessus tout, j’ai apprécié ce festival car c’était une grande expérience humaine que je réitérerai sans hésiter.

Vous savez tout du Festival de Dinan, alors je n’ai plus qu’à vous souhaiter une excellente journée ou soirée et à vous donner rendez-vous pour le prochain article 😉

à bientôt !

DANDY METROPOLITAIN

Bonjour ou bonsoir à toutes et à tous,

J’espère que je vous ai manqué et que vous allez tous bien ! Ceux qui me suivent sur Instagram le savent, j’ai suggéré dernièrement de donner plus de conseils sur les réseaux, mais quelle répercussion cela aura sur mes notes/articles de mode .. Aucune ! Alors, pourquoi s’attarder sur le sujet plus longtemps ? Let’s begin

J’ai toujours voulu avoir des photos dans le métro. Parisien ou pas d’ailleurs. Vous savez pourquoi ? Premièrement, parce que plusieurs années en arrière, je commençais instagram. Les blogueurs commençaient à prendre quelques jolies photos un peu partout et notamment dans le métro. Je m’émerveillais souvent devant ces photos. Secondo, tout simplement parce que je prends le métro depuis 5 ans maintenant et à force, je lui ai trouvé un certain charme à des endroits bien précis. Ce fut le cas à l’arrêt Arts & Métiers de la ligne 11 à Paris..

Association des couleurs

J’ai trouvé intéressant de faire un petit retour sur l’association des couleurs, que j’essaierai de garder sur pas mal de mes articles.

Avant tout, il est important de poser les bases .. Il y a une polymégaflopée d’associations de couleurs, le tout est de trouver le bon match des tons.

1) Petit rappel

Pour ceux qui ne le savaient pas, les couleurs se divisent en deux parties comme l’indique l’image juste au dessus, et elle n’est pas exhaustive … L’association de ces couleurs est un jeu au champ des possibles très vaste.

Michael.bethouart-metropolitain

Pour l’exemple, ma tenue comporte au total : 8 couleurs, qui s’accordent bien ensemble. Mais pourquoi ?

Premièrement car, je n’ai pas choisi de porter 8 couleurs flash en piochant au hasard dans les couleurs chaudes et froides. Je ne me suis pas vraiment durci la tache car voyez-vous, au premier coup d’oeil on observe vite un dominance de bleu (dans plusieurs tons bien distincts). Puis j’y ai ajouté une pointe de rose pour la gaieté de la tenue dans un premier temps, avant de fignoler la tenue avec trois couleurs neutres que sont le noir, le gris et le blanc : Facile !

Deuxièmement car, comme je viens de le dire, il y a une dominance de bleu : Du bleu marine, que je considère comme une des couleurs les plus faciles à associer aux autres et celle qui se rapproche le plus du noir en terme de combinaison de couleur, mais en moins dur.. Le bleu roi, un coup de pep’s car c’est un bleu plus clair et plus vivant que le bleu marine. mais toujours facile à accorder (couleurs froides : bleu, violet, vert, jaune / couleurs chaudes : rouge, orange, rose). Vient ensuite le bleu ciel, la couleur printanière par excellence. Son meilleur ami, le rose pâle ! Pour ne pas prêcher ma paroisse et pour vous illustrer cette affirmation, je vous présente, pour ceux qui ne la connaissent pas encore, Regina, italienne habitant à la Réunion qui est, je peux le dire, la maître en matière d’association de couleurs dans les tons clairs comme le rose (sa couleur préférée) et bleu ciel..

Alors qu’en pensez-vous ?

Pour ce qui est de la tenue :

  1. Manteau : Zara
  2. Chapeau : Anthony Peto
  3. Chemise : Café Coton
  4. Cravate : Galeries Lafayette
  5. Pantalon : Zara
  6. Gilet croisé : Massimo Dutti
  7. Chaussette : Cerutti 
  8. Chaussures : Bocage

Voilà, voilà, j’espère que ce petit article avec une petite partie d’association de couleur vous a plu .. Je reviendrais peut-être vers vous pour un dossier complet dessus 😉

à bientôt !

la sale tronche, c’est cadeau !

UNE ST-VALENTIN AVEC STYLE

Bonjour mes chères lectrices et lecteurs !

J’espère que vous allez tous bien car nous sommes à la veille de notre chère (et parfois pas si chère que ça) journée de l’amour, plus connue sous le nom de St-Valentin.

Avant toute chose, n’oubliez pas de souhaiter bonne fête aux personnes de votre entourage ou de votre quotidien qui porte ce prénom 😉 ça fait toujours plaisir ! Après, je tiens à vous dire qu’on a remis le couvercle avec un fichier média que vous avez bien apprécié en l’honneur de la St-Valentin

.
D’ailleurs, connaissez-vous l’origine de la St-Valentin ?

Histoire de la fête des amoureux

Il est vrai que nous avons l’habitude de « respecter » les coutumes de cette fête sans forcément en connaitre l’origine, et en règle générale on ne sait jamais vraiment qui était ce fameux Valentin .. Et bien il s’avère que St-Valentin était un prête chrétien vivant au III ème siècle ap. JC. Ce qui lui aurait valu la sanctification, est le fait qu’il ait consacré des mariages chrétiens clandestinement. A l’époque, les jeunes mariés rechignaient à s’engager dans les légions militaires suite à leur mariage pour ne pas quitter leur compagne, sujet qui ne plaisait pas à l’empereur régnant à cette époque. C’est à ce titre que St-Valentin fut exécuté.. Toutefois, ce n’est que bien des siècles plus tard que St-Valentin est reconnu officiellement comme le défenseur de l’amour et du mariage et donc Saint Patron des Amoureux, par le pape Alexandre VI. A cette époque, la protection de St-Valentin s’appliquait surtout aux célibataires… Comme quoi il fut un temps où cette fête favorisait plutôt les célibataires 😉 alors ne désespérez pas pour ceux qui le sont.

Idée de look pour la St-Valentin

Messieurs, ne croyez pas que je ne vous vois pas avec l’idée de vous pointer en jean basket et pull. Faites un petit effort pour votre belle ou votre beau ! Je pense que l’idée de cette fête est de se retrouver et de sortir un peu de ses habitudes (donc ça vaut pour le vestimentaire) et surprendre. Je fais partie de ceux qui vous diront que ça ne doit pas être le cas qu’une fois par an, mais ce jour est assez idéal pour se prêter au jeu 😉

Pour vous Messieurs, je vous recommande vivement, de sortir vos meilleures cartes pour ce jour spécial.

J’ai concocté pour vous une tenue qui se compose comme ceci :

J’ai voulu faire simple en m’habillant dans le thème et finalement, peut-être aurais-je pu être plus sobre pour l’exemple.. Mais le point n’est pas là. Ma proposition de tenue pour l’occasion est classe ! Pour cela, j’ai combiné :

  • Chapeau vert en taupé de lapin (non, les lapins ne sont pas tués mais rasés, comme les caniches en été) de chez Anthony Peto
  • Chemise blanche de chez De Fursac
  • Noeud Papillon large, noir que j’ai hérité de mon grand-père, mais je pense que ce type de modèle se trouve facilement dans le prêt-à-porter.
  • Veste croisée et rayée à large revers en pointe, en laine de chez Maison Gabriel Paris (anciennement Eglé Bespoke)
  • Bracelet en argent de chez Philippe Audibert
  • Montre automatique à mouvement japonais plaquée or avec un bracelet en suède de chez Boetti
  • Pantalon rayé bleu foncé, coupe fuselé, en laine de chez Uniqlo
  • Ceinture ingénieuse en liège-cuir de chez La Ceinture D’avion
  • Chaussette bleu marine de la même provenance que le pantalon
  • Chaussures derbys perforées en cuir verni de chez DrMartens

Un combo qui fait son effet auprès des dames vu que lors du shooting et de la prise du cinemagraph, plusieurs dames ont apprécié la tenue et ne se sont pas caché de le dire..

Conseils pour ces messieurs

  1. Une veste : D’après moi, si vous êtes une personne qui ne porte pas énormément de vestes dans la vie de tout les jours, un effort sur la veste peut être fort apprécié pour cette journée. Pour ceux d’entre vous qui passent leurs journées en costumes cravates, je pense qu’une petite pause s’impose ! Optez pour le blazer et une belle pochette pour lever le niveau. Pour les dandys, ne changez rien !
    .
  2. Une chemise ou un bol col roulé : Partant du principe que la chemise est l’alliée fidèle de la veste de costume et du blazer, libre à vous le choix de la couleur de celle-ci tant qu’elle s’accorde avec la veste (haha vous avez cru que je vous laisserai faire n’importe quoi ?). Le blanc restera un grand classique, doté d’une facilité déconcertante de s’accorder à tout. Autrement, rose pâle pour les blazers bleu-marine, grise pour les blazers ou veste noire .. Pour ce qui est du col roulé, ceux qui en ont marre de passer leur vie en chemise y verront là leur salut. Favoriser le col roulé à maille très fine pour le raffinement de la chose et si possible dans des tons matchant avec tout (blanc cassé, gris chiné, bleu marine, vert foncé, pourpre, marron foncé, moutarde, aubergine) pour vous faciliter la tâche afin d’accessoiriser au mieux.
    .
  3. Un pantalon bien coupé : Le meilleur de votre penderie d’ailleurs ! Ou le second, qu’importe. Mais un pantalon qui coupe bien avec un beau tombé. Pour ma morphologie (à mi-chemin entre le X et le V) je prend des pantalons en coupe carotte ou fuselé pour qu’ils affinent ma silhouette à partir du mollet tout en ne mettant pas l’accent sur mes cuisses, qui ont un bon volume compte tenu de ma largeur d’épaules et de ma taille. Donc, une bonne coupe messieurs ! L’ourlet est autorisé.
    .
  4. Une paire de chaussures de ville : On ne demande pas la lune Messieurs, que votre homme ou dame vous voit (enfin) porter ces belles chaussures de villes sans le talon limé d’usure, sans avoir autant de plis qu’un Shar Pei si ce n’est plus, sera une victoire en soit… Toutefois, je peux comprendre parfaitement que certains rechignent à cette idée. Heureusement, il existe des sneakers au minimalisme adéquat pour l’occasion. On ne citera jamais assez le classique Stan Smith (et la revisite par Alexander McQueen ..) ou des Filling Pieces. Tout ceci pour dire que l’effort sur les chaussures est également souhaité et appréciable, je vous assure !
    .
  5. Les détails : Accessoirisez votre tenue pour l’occasion ! Boutons de manchette pour les chemises à manches mousquetaires, pochette pour la veste/blazer pour en cas de port d’un col roulé. Le noeud-papillon pour la chemise et la veste sans pochette, ou encore points de col (je trouve que ça a son charme). Montre et bracelets sont au rendez-vous ! Clin d’oeil pour ceux se verront peut-être offrir une bague à cette occasion ..

Voilà pour vous messieurs, j’espère que vous avez apprécié la lecture (bien que plus longue que d’habitude) et je vous souhaite à tous, une joyeuse St-Valentin 🙂

UN CAFE PAS COMME LES AUTRES

Hello à tous,

J’espère que vous allez tous bien, que tout vous sourit en ce moment ..

Dis-moi, il y en a-t-il parmi vous qui sont très café ou très thé ? Je vous admets que pour ma part, le café n’a pas sa place dans mon coeur, à la différence du thé. Pourtant, vous le savez sans doute pas mais pendant une période cette année, j’ai été barman au Café de la Régence rue St Honoré dans le 1er arrondissement. Et oui .. !

Pourquoi je vous demande tout ça ? Tout simplement car ce qui nous réunit aujourd’hui est le fruit d’un incroyable projet, sorti de deux esprits curieux et créatifs … Je vous intrigue ? Tant mieux !

Voilà, si je vous dis « cinemagraph » vous me répondrez « quèsaco ? » .. Un aperçu pour vous !

 

 

Impressionnant n’est-ce-pas ?! Moi-même j’ai encore du mal à me dire que tout ça a été réalisable..Le cinémagraphe est pour moi un contenu média à mi-chemin entre la photo et la vidéo (pour faire très simple). De l’envie de mon ami Manf (aux commandes), il nous fallait une idée avec des scènes qui puissent bien rendre sur le blog ou ailleurs, tout ça dans un cadre idéal et propice à nouvel exercice… Il m’est apparu comme une évidence que mon ancien lieu de travail serait l’endroit idyllique pour mettre en application notre beau projet.Hélas pour les plus curieux d’entre-vous, je ne réveillerai pas le secret de fabrication de nos petits bébés, en revanche, comme nous sommes sur un blog mode, un petit retour sur ma tenue serait plus qu’approprié !

La composition de la tenue

Casquette irlandaise :

Je sais que vous êtes surpris de me voir avec une casquette plutôt qu’un chapeau, mais comme quoi, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas et voyez-vous, je me plais plutôt avec ma casquette style gavroche achetée chez Anthony Peto. Pourquoi cette casquette en particulier ? .. Je voulais changer un peu mes habitudes et sortir de ma zone de confort vestimentaire, et ça a été chose faite en apercevant ce magnifique couvre-chef à chevrons fins gris-blanc-bleu clair. Les amoureux de Peak Blinders en redemandent 😉

Veste :

Zara ! Je l’avais déjà dans ma garde-robe à vrai dire. Le matin même, en composant ce look, à savoir que j’ai forcément commencé par mettre mon caleçon, mes chaussettes, mon pull puis mon pantalon, le choix de cette veste c’est fait sans réfléxion .. Pur instinct, ma main l’a saisie toute seule (je jure !)

Pull col roulé :

Ces temps-ci, vous m’avez surement vu, sur la toile comme ailleurs, avec des cols roulés et je vais vous dire : c’est un rêve d’ado ! Si bien que cette année j’ai pris de l’avance et j’ai craqué sur quatre cols roulés dont celui que vous pouvez voir sur les cinémagraphes. Pour répondre à mon propre sous-titre : C’est Zara une fois de plus.

Pantalon :

Ce pantalon m’est très précieux, surtout aux vues des jours froids à venir car il est non seulement lainé, mais doublé !! Pour la petite histoire, c’est un pantalon de la marque Coltesse trouvé lors d’une vente privée de la boutique L’Exception.. Vous savez tout !

Chaussures :

Mes fidèles DcMartens en cuir vernies noires. Des riche lieux perforées résistantes à tout et dont le style ne fléchit pas. Accordables avec tous les styles.. Je vous les recommande vivement !

Montre :

Boetti ! Je pense vous en avoir déjà parlé dans un article précédent ..

C’est assez amusant de se voir soi-même en boucle tel un GIF, qu’en pensez-vous ? Le concept vous plaît-it autant qu’il me plaît ? 😀

J’en profite pour citer mon ami fidèle, cadreur, réalisateur et vidéaste avec qui le projet a vu le jour : Manfred, dont vous pouvez retrouver les prestations sur ce lien : http://modiraw.com

A bientôt ! 😉

 

VINTAGE LOVER

Hello mes lectrices et lecteurs adorés,

J’espère que vous vous portez au mieux malgré cette semaine de pluie et de crue de la Seine (un clin d’œil aux Réunionnais qui malgré leur climat chaud, subissent pire que nous depuis plusieurs jours).

Moi je vais bien en tout cas et je vous remercie de vous en soucier …

Aujourd’hui est le jour où je vais vous parler de mon amour du vintage. J’entends par vintage (et je parle seulement en mon nom) des années avant-guerre, années folles, jusqu’au 80s .. Beaucoup me l’auront dit, je m’habille souvent “comme à l’époque”. En effet, il y a du vrai dans cela car je m’émerveille à porter des vêtements de bonne facture (pour changer de la pacotille des firmes de fast-fashion), qui ont une bonne coupe, et au style intemporel !! Pourquoi, “intemporel” alors qu’on parle de vintage ? Pour la simple et bonne raison que pour moi, les pièces qui composent ce style, ces looks sont des classiques de garde-robe d’un homme qui se veut élégant. Illustration !

Bien que je me démarque quelque peu des gentlemen et businessmen d’époque, on m’associe souvent à eux car mon style dans son ensemble tend à rappeler aux gens les icônes de ces hommes si élégants que voici

Pourquoi suis-je attiré par ce style en particulier ? Style qui est dépassé et qui s’est perdu il y a longtemps…

Je pense simplement que ma réponse se trouve dans la longueur du temps. Après tout, il est vrai qu’au fil des ans, nos goûts vestimentaires s’affinent et notre style s’affirme. Aujourd’hui, je peux donc vous confirmer que j’aime le style qui m’habille le plus souvent : les années 50 !

Détails du look

Chapeau : Un chapeau gris souris à larges bords avec un large gros grain style fedora.

Haut : Col roulé blanc cassé fin en laine et cachemire.

Veste : veste croisée en laine à larges rayures avec un col à revers larges en pointe.

Bas : pantalon à pinces gris avec ourlet extérieur en coupe carotte.

Chaussures : derbies noires à double boucles.

LE TRENCH DE BELMONDO

Bonjour mes lecteurs et lectrices préférés !

Vous a-t-on manqué durant cette période de fêtes ? On revient sans plus attendre avec ce nouvel article sur le …. ? Trench-coat ! Après ce mot, je sais qu’on en aura perdu certains voir certaines, pas de panique, on vous explique !

Bon retour parmi nous 😉

Histoire du trench-coat

Comme certains habits apparus au fil des siècles, cet habit trouve son origine un peu avant l’un des plus tragiques évènements du 20ème siècle .. La guerre de 14-18 ! En effet, c’est Thomas Burberry (1835-1926), qui pensa le trench-coat appelé initialement « Tielocken » (on pourra imaginer un mot composé, traduit « cravate verrouillée » ou quelque chose de très fermé en tout cas). Son invention avait pour caractéristique d’utiliser la gabardine de coton, qui était une vraie révolution à l’époque car son tissage très serré assurait l’imperméabilité de cet habit. C’est d’ailleurs pour cela que les soldats en ont été équipés ! Le trench-coat qui, vous l’aurez deviné, signifie en réalité «  manteau de tranchée » avait été étudié pour la guerre : la ceinture pour accrocher armes secondaires, grenades et couteau ; les épaulettes pour les galons ..  Trêve de bavardages, illustration !

Bien plus tard, l’habit militaire mue et devient un manteau comme un autre que l’on porte pour s’abriter de la pluie, mais pas que !

Le trench-coat au cinéma

Symbole de classe et d’élégance, il est porté notamment par deux icônes cinématographiques que sont Jean-Paul Belmondo dans le Doulos (1962) et après lui, Alain Delon dans le Samouraï (1967).

Le trench-coat aujourd’hui

Après les nombreuses réappropriations par les grands couturiers de la mode tels que Yves Saint Laurent ou Christian Dior, le trench est aujourd’hui porté par qui le désire, la ceinture autour de la taille ou balançant au rythme de vos pas, à vous de savoir comment le porter. Personnellement, voici comment The Parisians le porte :

Comment porter le trench-coat

Comme tout, il y a plusieurs moyens de porter le trench-coat, comme vous avez pu le voir ci-dessus.

1ère façon : Totalement ouvert

Un peu à la manière d’un pardessus, quand l’air s’adoucie et le vent se calme, on peut déboutonner notre trench-coat et laisser la ceinture pendante pour le porter de cette manière :

2ème façon : Fermé et ceinturé

Bien évidemment, c’était sa fonction première ! Vous pouvez donc boutonner le trench-coat puis le ceinturer. De cette manière, vous vous protégerez du vent, de la pluie et du froid. La ceinture aura pour effet de marquer votre taille, ce qui est idéal pour les morphologie en H ou dites « droite » ..

3ème façon : Entièrement boutonné

LA dernière manière de porter son trench-coat, qui se voit assez rarement, sert en fin de compte à optimiser son imperméabilité aux vents et marées, grâce à ses nombreux boutons qui protège jusqu’au cou !


Et voilà !! J’espère que cet article vous aura plu et que vous n’hésiterez pas à le commenter et le partager 🙂

A bientôt !

 

 

 

 

LE NOUVEL AN SELON MOI – Vol °2

Heeey !

Nous nous retrouvons pour le second volume de l’article sur les idées de tenues pour le Nouvel-An 😉 Cette fois, je suis accompagné de la charmante Elody ..

IDÉES #2

Dans le même registre que le premier volume, il est question de s’habiller pour la Saint-Sylvestre, allons habillons-nous, qu’en pensez-vous ?!

Dress like her

La robe

Pour changer, la robe longue est pour moi un des incontournables du Nouvel-An dans la mesure où elle allonge la silhouette en plus de la sublimer. Pour ce second volume, j’ai choisi la longue robe portefeuille noire de chez La Robe Odessa. Cette pièce comporte des sequins violacés sur la ceinture, ainsi que sur la poche qui donne ce côté festif à une robe assez classique de par sa couleur. Vous noterez surement que la robe présente également un col à revers assez large qui l’habile élégamment. Pour celles qui ne le savez pas, la robe portefeuille qui fut pensée durant les années 30 mais popularisée environ 40 ans plus tard, était un véritable symbole de liberté et d’indépendance de la femme. La présence de ce col à revers renforce encore plus ce symbole créé par Elsa Schiaparelli.

Les bijoux

Sobres mais habillés ! Le choix a été porté :

  • Un ras de cou en or en maillons très serrés.
  • Des boucles d’oreilles avec pierres rouges de chez Allures Accessoires.
  • Un bague en argent
  • Un bracelet multicolor en plexiglas

Les escarpins

Comme nous restons dans l’esprit du Nouvel-An, tout ce qui est étincelant ou brillant a sa place dans le tableau. C’est pourquoi, le choix des escarpins pointus à talons de 8cm carrés dorés s’est imposé comme une solution de choix.

Dress like him

La veste

Ce coup-ci j’ai opté pour une veste de costume blanche-crème de chez Feraud. Certains pourront dire que je leur rappelle certains agents nommés « double zéro .. » et ils n’auront pas bien tort, hormis sur les détails ! En effet, je ne porte pas là de tuxedo blanc-cassé à revers large en pointe avec une broche fleurie en rose rouge …

Le noeud-papillon & pochette

…Toutefois, j’ai préféré m’en tenir, encore à la différence des James Bond, au noeud-papillon de couleur rouge, assorti d’une pochette blanche et rouge pour raviver une tenue trop peu colorée à mon goût.

 

La chemise

Tout comme le précédent article , ce n’est pas n’importe quelle chemise ! Il s’agit-là d’une chemise blanche à plastron plissée ! C’est-à-dire que la chemise possède une partie (situé au niveau du buste) bien démarquée par les coutures et à l’intérieur de laquelle on y observe des plissures ou ce que j’appelle parfois «  des raies » ! Ici, pour plus de raffinement, les boutons de la chemise ne sont pas apparents. Je vous rappelle que même James Bond en porte ..

Pantalon

Tout comme le vol °1, j’ai opté pour un pantalon gris à pinces avec des ourlets apparents, le tout, maintenu par des bretelles (pour la classe mais aussi pour le confort).

Les chaussures

Mes fameuses derbies à double-boucles noires ! Une de mes paires préférées. Elégantes et raffinées en toute circonstances, elles savent élever ou maintenir le spending d’une tenue. Ici, elles sont parfaitement appropriées pour l’occasion. Penser à mettre un petit coup de speed shining juste avant de les porter, et vous serez assuré d’être magistralement vêtu pour la St-Sylvestre. J’oubliais, dans l’optique de porter des chaussures de ville noires au Nouvel-An, ce que je recommande vivement d’ailleurs, il sera préférable de porter des chaussettes de la même couleur que celles-ci .. Pour un résultat sans vague de style.

Voilà, voilà !

En espérant que mes deux articles auront pu vous inspirer, Mesdames autant que Messieurs.

Je vous souhaite à toutes et à tous, mes meilleurs voeux, en espérant que vous passez de bonnes fêtes de fin d’année. On se retrouve en 2018 pour la suite des aventures ! Love.

 

A bientôt ! 

LE NOUVEL AN SELON MOI – Vol °1

Bien le bonjour à toutes et à tous,

Me revoilà dans un nouvel article qui aura comme fil conducteur le nouvel an ! Chaque année nous fêtons (ou pas) la fin d’une année calendaire et le passage à une nouvelle année le jour de la Saint Sylvestre, c’est-à-dire, le 31 décembre !

Pourquoi ce jour-ci précisément ? .. Car il symbolise le passage d’une année à une autre dans notre calendrier grégorien (Grégo..qui ?) instauré en 1582 par le pape Grégoire XIII en remplacement du calendrier julien qui faisait loi avant.

Bientôt, comme chaque année, la « tradition » veut que l’on se mette sur notre 31 et à ce titre, je vous soumets mes idées de tenues habillées pour l’occasion. Mesdames, vous remarquerez que cette fois je ne vous ai pas oubliées. En effet, pour ce dernier article de l’année, la magnifique Flavia m’accompagne .. Continue reading “LE NOUVEL AN SELON MOI – Vol °1”

AMOUR DU COL ROULÉ

English version : here !

Salutations mes chers lecteurs et lectrices,

Je ne sais pas vous, mais aujourd’hui, je me suis pris la neige de manière assez rude .. Vous savez, ce 30 novembre où toutes les stories des réseaux sociaux étaient remplies de neige tombante … Et bien sachez que moi à ce moment, j’étais dehors, rentrant de la soirée de présentation de la marque VICTO Paris, et j’ai fini en bonhomme de neige en l’espace de 3 minutes de marche.. Mais passons !

Aujourd’hui, le sujet est simple et bien monté .. ou devrais-je dire, bien roulé ?

Ces temps-ci, vous avez surement dû me voir avec des col roulés ? Est-ce une nouveauté ? Une fantaisie de ma part ou est-ce à la mode ?

C’est un peu un mix de tout cela !

J’ai toujours adoré les cols roulés, mais avant je n’en portais pas car je n’en avais pas .. C’est bête mais je pense que j’attendais qu’ils tombent du ciel pour atterrir dans mon placard.. en vain ! J’ai alors décidé de rattraper mes années de passivité et j’en ai pris quatre dans la même semaine. Leur couleur ? Secret !

Le col roulé

Pour moi, même si je n’en porte réellement que depuis cet automne, il constitue un must-have et un intemporel de la garde-robe de chacun et chacune. Opter pour un pull à col roulé unis, dans une couleur passe-partout, le rendra encore plus facile à porter qu’il ne l’est déjà.

Le col roulé est un pull pratique, élégant et confortable. Il est passe-partout comme je le disais juste avant, si la composition comporte des matières telles que la laine, le mérinos, le cachemire ou pourquoi pas de l’alpaga voir du baby-cachemire, alors votre col-roulé sera confortable au possible car agréable à porter de par sa douceur. Pour finir, il est élégant ! Enfin … Parfois il peut être associer à une tenue décontractée. Exemples !

 

Porter un pull à col roulé

1er cas : Avec un blazer

Pour la période, il est idéal de porter un pull col roulé en laine mélangée cachemire fin pour remplacer la chemise, en dessous d’un blazer ou d’une veste.

2ème cas : Avec une veste

Plus décontracté, cette solution est sans prise de tête. Vous pouvez, contrairement au port du col roulé avec un blazer, vous permettre de sortir le col roulé plus épais, lainé, en maille ou torsades. Le but est d’avoir chaud aussi après tout ! Mention spécial pour l’ami Josnert Gutierrez qui sait parfaitement porter son col roulé avec une veste très colorée.

3ème cas : Avec un manteau long

Un petit aperçu disponible, bien que succinct, sur mon article « ATTITUDE »

Autrement ..

Cela peut s’apparenter aux exemples ci-dessus, notamment pour les pulls les plus épais. Plusieurs styles sont possibles : accorder les manteaux et pulls pour un effet ton sur ton ou alors, jouer la nuance ou le contraste pour plus d’effet.

4ème cas : avec une sur-chemise

J’aime particulièrement ce style bien qu’on ne le voit pas souvent. C’est très décontracté voir sport mais bien associée, la combinaison des deux peut très bien rendre. Autant que ces deux exemples du moins !

5ème cas : Le costume

Pour les messieurs ou mesdames qui veulent changer un peu du costume-chemise, le costume-col roulé est alors une solution très smart à adopter en saison froide.

Voilà !

J’espère que l’article vous a plu et qu’il vous aidera à faire le premier pas vers ce type de pull ou à les ressortir de vos placards. J’attends vos retours avec impatience !

A bientôt !